Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comment signaler un ralentisseur sur la voie publique ?

Date de mise en ligne : 24 septembre 2018

Les ralentisseurs sont des dispositifs clés pour assurer la sécurité des usagers sur la voie publique : ils forcent les automobilistes à ralentir pour adopter une vitesse plus sécuritaire. Ils peuvent notamment être placés sur la voie publique : dans ce cas, ils doivent être signalés efficacement pour éviter les accidents.

Quelles règles pour la signalisation des ralentisseurs ?

L’implantation de ralentisseurs de vitesse sur la voie publique permet d’améliorer la sécurité des usagers dans les zones où une vitesse excessive peut entraîner des dangers. Elle est cependant réglementée précisément par la loi : non seulement les dimensions, mais aussi l’emplacement et la signalisation des ralentisseurs doivent respecter certaines normes, sans quoi la responsabilité du maire de la commune peut être engagée. Ces normes doivent être prises en compte lors du choix de votre ralentisseur

Les règles de signalisation pour les ralentisseurs installés sur la voie publique sont fixées par l’arrêté du 7 juin 1977 relatif à la signalisation des routes et autoroutes. Ces dispositions concernent les ralentisseurs de type dos d’âne, coussins et plateaux.

Quels panneaux de signalisation pour les ralentisseurs de vitesse ?

Tous les types de ralentisseurs implantés sur la voie publique doivent faire l’objet d’une signalisation verticale à l’aide de panneaux routiers certifiés NF.

Les panneaux de signalisation sont situés à trois emplacements : en signalisation avancée (de 10 à 50 m en amont du panneau de position), en position, puis en sortie.

Pour les ralentisseurs sans passage piéton

Les ralentisseurs de type dos d’âne, coussin et plateau ne comportent pas de passage piéton.

  • En signalisation avancée : panneau de danger A2b, complété d’un panneau de limitation de vitesse à 30 km/h B14 et éventuellement d’un panonceau de distance M2 si plusieurs ralentisseurs successifs sont implantés.
  • En position : panneau d’information C27.
  • En sortie : panneau de fin de limitation de vitesse à 30 km/h B33.

Panneau de danger ralentisseur A2b

Notre panneau de danger ralentisseur A2b permet de signaler un ralentisseur pour faire ralentir les automobilistes. 

Pour les ralentisseurs avec passage piéton

Les ralentisseurs de type trapézoïdal et plateau comportent un passage piéton.

  • En signalisation avancée : panneau de danger passage piéton A13b, complété d’un panonceau ralentisseur M9d et d’un panneau de limitation de vitesse à 30 km/h B14.
  • En position : panneau d’indication d’un passage piéton C20a, complété par un panonceau ralentisseur M9d.
  • En sortie : panneau B33 de fin de limitation de vitesse à 30 km/h.

Panneau de danger passage piéton A13b

A l'aide du panneau de danger passage piéton A13b, vous pouvez signaler un ralentisseur de type trapézoïdal ou plateau. 

Pour les ralentisseurs situés dans une zone limitée à 30 km/h

  • En entrée de zone limitée à 30 km/h, le panneau B30 est présent.
  • En signalisation avancée, le panneau B14 n’est plus nécessaire.
  • En sortie, le panneau B33 est remplacé par un panneau B51.

Quel marquage au sol pour les ralentisseurs ?

Les ralentisseurs situés sur la voie publique doivent également faire l’objet d’un marquage au sol, qui s’ajoute à la signalisation verticale. Le marquage doit être de couleur blanche.

Pour les ralentisseurs de type dos d’âne

Pour les ralentisseurs de type dos d’âne, le marquage réglementaire est composé de 3 triangles blancs sur chaque voie, disposés dans l’axe de la voie et dont les pointes sont orientées dans le sens de circulation.

Pour les ralentisseurs de type trapézoïdal

Les bandes de 50 cm de large du passage piéton obligatoirement situé sur les ralentisseurs de type trapézoïdal doivent déborder de 50 cm sur le rampant, de chaque côté.

Pour les ralentisseurs de type plateau

Des triangles blancs doivent apparaître sur toute la largeur de la chaussée, les pointes orientées vers le ralentisseur.

Pour les ralentisseurs de type coussin

Le marquage des coussins berlinois est constitué de 3 petits triangles sur la partie montante, dont les pointes sont orientées dans le sens de circulation.

Coussin berlinois

Le marquage des coussins berlinois est déjà présent sur le dispositif en caoutchouc. 

En bref : la signalisation des ralentisseurs de vitesse

Les ralentisseurs de vitesse doivent faire l’objet d’une signalisation verticale et horizontale lorsqu’ils sont implantés sur la voie publique.

Pour les panneaux de signalisation, on distingue plusieurs cas de figure, pour lesquels le choix des panneaux n’est pas le même :

  • Les ralentisseurs sans passage piéton (dos d’âne, coussin et plateau).
  • Les ralentisseurs avec passage piéton (trapézoïdal, plateau).
  • Les ralentisseurs situés dans une zone limitée à 30 km/h.

De même, le marquage au sol varie selon s’il s’agit d’un ralentisseur de type dos d’âne, de type trapézoïdal, d’un plateau ou d’un coussin.

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise