Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comment optimiser la circulation en entreprise ?

Date de modification : 25 septembre 2019

La circulation en entreprise est souvent négligée et peut mener à certains accidents. Une circulation optimisée va réduire le risque d'accidents, et peut améliorer la productivité des employés. Nous vous montrons comment aménager vos locaux ainsi que les extérieurs de votre entreprise afin de rendre les déplacements plus simples, plus fluides, et surtout moins risqués. 

La circulation à l’intérieure de l’entreprise est plutôt assimilée à la fonction « transport et manutention », qui est généralement considérée comme une activité auxiliaire difficilement maîtrisable en raison du caractère aléatoire des circulations, des interférences avec les fournisseurs et livreurs, de la variété et de la multiplicité des déplacements des chariots, des piétons, etc. Cela conduit un bon nombre d’entreprise à laisser leur circulation intérieure s’organiser spontanément et ce manque d’organisation contribue à augmenter les accidents de travail, les incidents de matériels et les pertes de temps liés à ces déplacements. 

Chaque année les déplacements sur les lieux de travail provoquent environ 120 000 accidents avec arrêt, soit près de 18% de l'ensemble des accidents du travail.

De quelle façon aborder la circulation en entreprise ?

Un des moyens pour une entreprise de maîtriser sa circulation est d'identifier les différents paramètres (techniques, architecturaux, fonctionnels, organisationnels) qui la déterminent et l'expliquent, pour ensuite choisir sur lesquels elle souhaite et peut agir.

Il existe une méthode d'analyse de la circulation qui se déroule en 5 étapes :

  • Etablir un plan de l'entreprise
  • Recenser les moyens de transports et de déplacement (flux de circulation)
  • Déterminer sur le plan les itinéraires
  • Déterminer les périodes de circulation et les représenter graphiquement
  • Identifier les zones de circulation à croisements multiples.

Cette méthode d'analyse est également applicable aux circulation à l'intérieur des bâtiments.

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour identifier les risques liés à la circulation intérieure :

  • Croisement et interférence des flux
  • Densité de circulation
  • Vitesse des véhicules et des engins
  • Accès et circulation du personnel, stationnement de leurs véhicules
  • Livraisons et expéditions
  • Entreprises extérieures
  • Accès pompiers, SAMU et issues de secours
  • Matériels roulants
  • Encombrements et obstacles
  • Dénivellations
  • Facteurs humains / comportement

Les entrées et les voies de circulation

Les entrées doivent être indiquées clairement, et doivent être différentes pour les piétons et les véhicules. En effet, elles constituent un point stratégique de l'entreprise car c'est ici que l'on accueille les véhicules, le personnel de l'entreprise ainsi que les personnes extérieures à celle-ci.

Les portes doivent être dimensionnées dans le but d'assurer l'évacuation des personnes en cas d'incendie en fonction des effectifs. Les portes devront également obéir aux règles de base de la prévention comme la présence d'un éclairage de sécurité et de barre anti-panique.

Dans la mise en place d'une démarche de sécurité dans la circulation en entreprise, il est intéressant de privilégier les routes à sens unique autour des bâtiments de manière à éviter les croisements de flux et à limiter les manœuvres. Les voies de circulation seront prévues pour permettre le passage des charges les plus importantes et les plus encombrantes, et bien sûr devront être adaptées aux véhicules qui y circuleront.

Il sera important de délimiter clairement les circuits réservés aux déplacements des personnes entre les divers bâtiments par des aménagements adaptés. Il faut aussi limiter les circulations des piétons à l'extérieur des bâtiments en jouant sur l'emplacement des parkings et prévoir des zones de franchissement pour éviter les collisions piétons-véhicules.

Voici un tableau montrant les largeurs des voies de circulation à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiments en fonction du véhicule.

L'importance du sol

Il est important de choisir un bon revêtement pour le sol qui soit adapté aux différentes activités de l'entreprise. En effet, si le revêtement appliqué n'est pas adapté, il se dégradera rapidement, ce qui va engendrer des coûts très élevés de la réfection des sols. Mais cela peut aussi provoquer des difficultés de circulation et donc augmenter les risques d'accidents. Un sol adapté va favoriser la bonne circulation des engins ainsi que des piétons.

Voici un tableau indiquant quel type de revêtement il est préférable d'utiliser afin d'éviter une dégradation des sols.

demande de catalogue

Moyens de signalisation

Afin de signaliser efficacement nous pourrons utiliser des moyens de signalisation conformes aux spécifications du code la route et adaptés aux problèmes de l'entreprise. Attention à ne pas les utiliser avec excès, car trop de signalisation peut affaiblir sa capacité à produire une réaction chez des individus.

Plusieurs types de signalisation peuvent être mis en place :

  • Panneaux
  • Signalisation lumineuse
  • Signalisation au sol

En règle générale, la signalisation au sol vient compléter les panneaux.

Voici des exemples de signalisation

    

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise