Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comment réaliser un marquage au sol thermocollé ?

Date de mise en ligne : 28 septembre 2020

Ce Guide complet vous accompagne dans la pose d'un marquage au sol thermocollé. Suivez toutes les étapes pour une pose parfaite de votre marquage en fonction du revêtement de votre sol.

Comment stocker et manipuler ses thermocollages ?

stockage et manutention

Afin de garantir une efficacité optimale de vos marquages au sol thermocollés, vous devez veiller à ce qu’ils soient stockés et manipulés avec précaution.

Pour cela, vos produits doivent être stockés dans un environnement où la température ambiante se situe entre 1°C et 30°C.

Le lieu de stockage doit être à l’abri de l’humidité tout le long de la conservation du thermocollage.

Vous devez manipuler le thermocollage avec précaution, et plus particulièrement lorsque la température est inférieure à 0°C. En effet, avec le froid, le thermocollage pourrait s’abîmer ou se casser. 

Lorsqu’il est stocké, le thermocollage doit être positionné à plat, sous un maximum de 25 cartons. 

Il est fortement conseillé d’utiliser votre thermocollage dans un délai d’un an à compter de la date de fabrication figurant sur l’emballage.

Quelles mesures de sécurité faut-il prendre lors de la pose d’un thermocollage ?

Lors de la pose de votre thermocollage, vous devez prendre des mesures de sécurité afin d’éviter toutes brûlures dues à l’utilisation d’un chalumeau. Pour cela, l’usager doit porter un pantalon et des chaussures protégeant de la chaleur (bottes de sécurité ou en cuire) et porter des vêtements non synthétiques

Il devra évoluer dans un environnement protégé exempt de tout mouvement ou passage dans son champ d’application.

Il devra, si possible, travailler dans le sens du vent pour éviter un retour de la flamme du chalumeau.

De quel matériel avez-vous besoin pour le thermocollage ?

Pour poser votre thermocollage, vous aurez besoin du matériel suivant : 

  • Chalumeau d’étanchéité avec flexible équipé d’un détendeur de 3 à 4 bars. 
  • Bouteille de propane
  • Balai de cantonnier et/ou souffleur
  • Thermomètre laser permettant de mesurer des températures > 200°C

chalumeau d'étanchéité

Comment traiter la surface avant la pose d’un thermocollage ?

Nos thermocollages sont applicables directement sur revêtement hydrocarboné ou avec primaire sur revêtement béton, pavé, ou ancien enrobé pauvre en liant.

Afin de garantir une bonne adhésion, la surface à traiter doit être

  • plane ou en pente légère
  • intacte au point de vue mécanique. Pour cela, retirer toute poussière, gravats… à l’aide d’un balai, d’une pelle pour raboter et/ou d’un souffleur.
  • exempte d’huile et autres substances chimiques
  • à une température > 5°C
  • à une hygrométrie < 80 %. Ne pas appliquer par risque d’averse. Pour s’assurer que le support est bien sec, le chauffer au préalable à l’aide d’un chalumeau. 

Application sur un revêtement hydrocarboné

Sur un revêtement neuf hydrocarboné, l’application doit se faire au minimum un mois après sa réalisation, jusqu’à évacuation complète des huiles de ressuage. Dans ce cas, le thermocollage peut être appliqué sur support hydrocarboné, sans application préalable de primaire.

  1. Appliquer des repères de marquage sur le support à l’aide d’un cordeau ou autre outil permettant de faciliter le placement et l’alignement des symboles du thermocollage.

  2. Balayer la surface en retirant toutes poussières et autres substances à l’aide d’un balai ou autre accessoire.

  3. Pré-chauffer le revêtement au chalumeau pour le rendre bien sec. 

  4. Positionner le thermocollage correctement sur le support en s’aidant le cas échéant des repères créés à l’étape 1. Si plusieurs morceaux doivent être raccordés les uns aux autres, les positionner côte à côte sans laisser d’espace. 

  5. Chauffer le thermocollage à l’aide d’un chalumeau au gaz propane, équipé d’un détendeur. Chauffer lentement en balayant d’un mouvement régulier le chalumeau à 10-30 cm au-dessus du produit pour permettre une chauffe homogène.

  6. La température de fonte du thermocollage est comprise entre 180°C et 200°C.

A l’issue de la chauffe : 

  • les bords du thermocollage doivent être fondus et le produit devenu liquide.
  • les indicateurs FMR doivent être refermés et ne plus être visibles
  • les raccords entre les différentes pièces du thermocollage ne sont plus visibles

Indicateurs FMR : les indicateurs de fusion minimale recommandée sont des repères visuels situés sur la surface supérieure du thermocollage qui disparaissent lorsque la fusion minimale recommandée est atteinte. Ils vous garantissent donc la bonne adhérence au support.

indicateur fmr

  1. Le thermocollage nécessite 5 à 20 minutes de séchage, selon la température ambiante. La mise en circulation piéton ou véhicule se fera lorsque le produit aura atteint une température < 40°C

sablier temps d'attente

Si la chauffe n’a pas été suffisante, le thermocollé risque de se soulever ou de se déformer. De même, un risque de décollement peut être observé si le support était trop humide. Dans ce cas, le décoller délicatement du support et recommencer à partir de l’étape 1. En cas de surchauffe, le produit peut brunir exagérément. Si besoin, on pourra arroser le thermocollage d’eau froide ou appliquer un saupoudrage de billes de verres/agrégats pour accélérer son refroidissement.

  1. Lorsque le produit est à température ambiante, vérifier qu’il est bien lié au support en essayant de retirer des morceaux à l’aide d’une lame ou d’un burin.

Application sur un revêtement hydrocarboné ancien

  1. Appliquer les étapes 1 à 3 telles que décrites dans la partie précédente sur le revêtement hydrocarboné

  2. Appliquer un primaire d’accroche à l’aide d’un rouleau ou d’une machine à pulvériser sur le support à raison de 150 à 200 g/m²

  3. Attendre le séchage complet du primaire avant l’application du thermocollage (environ 30 min)

temps d'attente

4. Pour l’application du thermocollage, suivre les étapes 4 à 8 de la partie précédente sur le revêtement hydrocarboné.

Application sur un revêtement béton ou autres supports 

Effectuer un grenaillage puis appliquer une couche de primaire d’accroche. Sur une chape neuve, laisser au minimum 3 semaines de séchage avant de faire le grenaillage et d’appliquer une couche de primaire.

  1. Appliquer les étapes 1 à 3 telles que décrites dans la première partie sur le revêtement hydrocarboné. 

  2. Mélanger intimement la base et le durcisseur environ 1 min. 

  3. Appliquer le mélange régulièrement sur toute la surface de la zone à traiter. Utiliser un rouleau à poils courts (10 mm). La consommation sera d’environ 150-250 g/m² suivant le type de support.

  4. Poser immédiatement le thermocollé sur le primaire appliqué non sec, puis chauffer à l’aide d’un chalumeau. 

  5. Appliquer les étapes 4 à 6 décrites dans la première partie sur le revêtement hydrocarboné.

  6. La prise au support est totale lorsque le primaire est complètement dur. Le temps de polymérisation est de 24h à 20°C. La remise en circulation est au minimum d’une heure.

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise