Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Comment bien choisir ses ralentisseurs ?

Date de modification : 29 août 2018

Le ralentisseur est essentiel pour s’assurer de la sécurité des usagers sur les voies de circulation, qu’il s’agisse de voies privées, de voies publiques, de parkings ou d'entrepôts. Leur choix résulte notamment de l’environnement sur lequel ils sont implantés. Securinorme vous guide pour choisir le ralentisseur le plus adapté à votre situation : quelle hauteur choisir en fonction de la vitesse de circulation ? comment positionner vos équipements pour favoriser la sécurité de tous les usagers ? 

Quel ralentisseur choisir pour les voies privées ?

Le ralentisseur est un dispositif utilisé pour contraindre un véhicule à réduire sa vitesse. Il est utile dans plusieurs environnements, tels que les voies de circulation mais aussi les entrepôts et les parkings.

Plusieurs types d'équipements existent, s’adaptant à chaque besoin. Le choix de votre ralentisseur dépend en grande partie du type de support sur lequel vous souhaitez l’installer, ainsi que de la vitesse de circulation des véhicules et de leur poids.

La loi précise que « Les lieux de travail intérieurs et extérieurs doivent être aménagés de telle façon que la circulation des piétons et des véhicules puisse se faire de manière sûre » (article R 235-3.1.5 du Code du travail).

Les ralentisseurs en caoutchouc : adaptés au domaine privé

Ralentisseur en caoutchouc

Les ralentisseurs en caoutchouc sont particulièrement adaptés aux voies privées, lotissements et parkings en raison de leur petite taille. Leur installation est simple et rapide et leur longueur modulable en fonction de l’espace dont vous disposez.

 Le choix de la hauteur du ralentisseur dépend ensuite de la vitesse du trafic et du type de véhicule. Certains ralentisseurs sont aussi conçus spécialement pour le passage des poids lourds, intégrant alors une plaque en acier.

Pour une vitesse de 10 à 15 km/h

Pour limiter la vitesse à 10-15 km/h, l’utilisation de ralentisseurs de 50 millimètres de hauteur est particulièrement adaptée. Cette hauteur est adaptée aux allées d’accès, parking et zones de trafic léger.

Pour une vitesse de 5 à 8 km/h

Les ralentisseurs de 75 millimètres de hauteur sont conçus spécialement pour un trafic allant jusqu’à 8 km/h. Là encore, cette hauteur est adaptée aux parkings et voies d’accès au trafic léger.

Pour le trafic des poids lourds

En ce qui concerne les zones industrielles à trafic lourd (poids lourds, engins, etc.), il convient d’opter pour des ralentisseurs disposant d'une plaque en acier interne. Ils peuvent alors être de dimensions variables et sont à sélectionner selon la vitesse souhaitée. Par exemple, le ralentisseur 60 millimètres de hauteur peut à la fois être conçu pour les poids lourds mais aussi utilisé pour permettre un passage à 15km/h maximum.

Demandez le catalogue Gratuit

Pour protéger vos câbles : les ralentisseurs protège-câble

Certains modèles de ralentisseurs permettent à la fois de protéger vos câbles au sol et d’assurer le respect de la vitesse.

Ralentisseur protège câble

Ce modèle de ralentisseur protège-câble permet de cacher jusqu’à 4 câbles tout en limitant la vitesse à 5 km/h environ. Il est adapté à tous types de véhicules, y compris les plus lourds.

Ralentisseur rouleau protège câble

Il existe également des ralentisseurs protège-câbles sous forme de rouleaux, pour un transport et un montage rapide et simple. Ce modèle protège ainsi vos câbles tout en facilitant le ralentissement des véhicules, même les plus lourds.

Quel ralentisseur choisir pour une voie privée ?

Comment la hauteur de son ralentisseur en caoutchouc pour voie privée ?

Comment positionner son ralentisseur en caoutchouc pour voie privée ? 

Positionner son ralentisseur en caoutchouc pour voie privée

Quels ralentisseurs pour les voies publiques ?

Le coussin berlinois : quelles sont ses caractéristiques ? 

Coussin berlinois

Pour les chaussées publiques, les normes sont plus strictes. Certaines enquêtes ont prouvé qu’un tiers des dos d’âne situés sur la voie publique est non conforme, à cause de leur hauteur, de leur raideur ou de leur absence de signalement. Pour améliorer la sécurité dans votre commune, il est nécessaire de recourir à des aménagements conformes à la loi et incitant les automobilistes à ralentir. 

Le coussin berlinois est un ralentisseur le plus souvent constitué de caoutchouc. Il a pour but de ralentir la vitesse des automobilistes sans gêner les autres usagers. Il est suffisamment étroit pour permettre aux vélos de passer sur la droite et aux autobus de passer au-dessus sans devoir le franchir, et assez large pour obliger les voitures à le franchir avec au moins une roue. Cet équipement est appelé ainsi car il a été expérimenté pour la première fois à Berlin, ville qui a passé près de 70 % de sa voirie en zone limitée à 30 km/h.

Le coussin berlinois est conforme aux normes relatives à la circulation sur la voie publique. Composé de caoutchouc, il oblige le conducteur à ralentir par son amorti et son contact ferme. Sa hauteur se situe généralement entre 60 et 70 millimètres. Il supporte le passage de tous types de véhicules, qu’il s’agisse de voitures, de bus ou de poids lourds, tout en réduisant les nuisances sonores.

Il n’occupe pas toute la largeur de la chaussée et permet donc aux deux roues de circuler librement. La longueur du ralentisseur permet ensuite d’adapter la vitesse de circulation. Il est ainsi possible d’opter pour une longueur de 2, 3 ou 4 mètres en fonction de l’intensité du ralentissement souhaitée. Il peut également être utilisé sur des accès de lotissement hors agglomération.

Les normes d'implantation des coussins berlinois

Selon le Code de la route, l’implantation de coussins berlinois est limitée aux agglomérations, aux aires de service ou de repos routières ou autoroutières et aux voies de lotissement ou aires de stationnement. Ils ne doivent être implantés que sur une section de voie localement limitée à 30 km/h.

Il est également interdit d’implanter des coussins :

- Sur des voies où le trafic est supérieur à 6000 véhicules par jour,

- Sur les routes desservant des centres de secours,

- A moins de 200 mètres des limites d’une agglomération,

- Sur les voies dont la pente est supérieure à 6%,

- Dans les virages de rayon inférieur à 200 mètres et en sortie de virage à une distance de moins de 40 mètres,

- Sur ou dans un ouvrage d’art (pont, tunnel, etc.) ou à moins de 25 mètres de part et d’autre,

- Sur les chaussées comportant plus d’une voie de circulation par sens.

Comment positionner les coussins berlinois ?

Sur une chaussée à double sens de circulation

Positionner un coussin berlinois sur une chaussée à double sens

1 mètre à 1,20 mètre doit séparer les deux coussins. L’espacement entre le trottoir et le coussin doit être compris entre 0,70 et 1,20 mètre. Une ligne continue doit être tracée au moins 10 mètres avant et après les coussins.

Sur une chaussée à double sens de circulation avec passage piéton

Positionner un coussin berlinois sur une chaussée avec passage piéton

L’espacement entre les coussins doit être inférieur ou égal à 1 mètre. Entre le trottoir et le coussin, il doit être inférieur ou égal à 1,20 mètre. Là encore, une ligne continue doit figurer au moins 10 mètres avant et après les coussins. Le passage piéton doit mesurer entre 3 et 5 mètres de long.

Il est également obligatoire de signaler la présence d'un coussin berlinois par un panneau de signalisation A2b qui indique la présence d'un ralentisseur, complété par un panneau B14 de limitation de vitesse lorsqu'on ne se situe pas déjà dans une zone dont la vitesse est limitée à 30 km/h. 

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise