Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser
46 Produits

Nos produits phares

Livraison gratuite
à partir de 299€ d'achats

Satisfait à 100% ou remboursé*

Site dédié aux professionnels
et collectivités

D’apparence banales, les chutes de plain-pied sont très fréquentes et concernent tous les espaces recevant du public (ERP), recevant des travailleurs (ERT) et aussi les particuliers. 

Souvent minimisées ces chutes font rarement parties de la prévention des risques en entreprise, et pourtant elles peuvent être fatales. 

Conséquence de multiple facteurs, une chute de plain-pied est souvent perçue comme inévitable car les risques qu’elle provoque ne sont pas toujours perceptibles au premier abord. Lors de l’évaluation des risques, il est donc nécessaire de faire une analyse globale des conditions de travail. 

Pour lutter efficacement contre ce genre d’accidents, les espaces recevant du public (ERP), les espaces recevant des travailleurs (ERT) et les particuliers peuvent utiliser des traitements antidérapants. 

Quelles sont les causes et facteurs provocants une chute de plain-pied ? 

D’après la Commission Européenne, on définit les chutes de plain-pied comme étant “les glissades, les trébuchements, faux-pas et autres pertes d’équilibre sur une surface “plane” [...] y compris si la victime a pu rétablir son équilibre et qu’il n’y a pas, à proprement parler, chute. Ne sont prises en considération que les surfaces ne présentant aucune rupture de niveau ou bien des ruptures de niveau réduites (trottoir, petites marches, plan incliné, etc.) “ 

La plupart du temps les chutes de plain-pied ne sont pas dues à un seul et unique facteur mais à l’addition de plusieurs facteurs simultanés. La nature de ces facteurs est diverse, on retrouve :

  •   - des facteurs dits “matériels” : sol endommagé, sol encombré, sol glissant, sol inadapté à l’activité, chaussures inadaptées,  etc. 

  •   - des facteurs dits “environnementaux” : facteurs climatiques (pluie, verglas, humidité, etc.), mauvais éclairage, obstacles imprévus, etc. 

  •   - des facteurs dus à l’organisation du travail : charge de travail préoccupante, esprit distrait à cause d’une tâche

  •   - des facteurs dits “personnels ou individuels” : non respect des consignes, risques non détectés  par la personne, travail dans l’urgence, etc. 

  •   - une chute liée au mouvement du salarié 




Quelles peuvent être les conséquences d’une chute de plain pied ? 

Une chute de plain-pied peut être totalement anodine comme fatale. Suite à ce genre de chute, la personne peut tenter de se rattraper, peut entrer en contact brutal avec le sol ou peut percuter un objet. Ces événements peuvent provoquer de nombreuses lésions plus ou moins graves comme de simples douleurs, des hématomes, des plaies, des lumbagos, des entorses, des fractures, perte de connaissance et parfois même la paralysie ou le décès. 

Les chutes de plain-pied ne sont donc pas à prendre à légère.  




Comment prévenir les risques de chute de plain-pied ? 

L’article R4214-3 du Code du Travail énonce que “Les planchers des locaux sont exempts de bosses, de trous ou de plans inclinés dangereux. Ils sont fixes, stables et non glissants.” 

Pour réaliser une bonne prévention des risques, il est nécessaire de réaliser au préalable une évaluation des risques. Celle-ci sera d’autant plus efficace si les employés participent à la tâche afin d’explorer tous les horizons et définir au maximum les risques présents dans tous les services. 

Une fois l’évaluation des risques réalisées, il faut mettre en place les mesures de prévention.

Il est possible d’agir sur plusieurs piliers afin de lutter contre les chutes de plain-pied : 

l’espace de travail : L’espace de travail peut être un risque en lui-même. Il est donc important d’entretenir les locaux (nettoyer dès que l’on a renversé un produit, balayer s’il y a des déchets, etc.), de mettre en place des voies de circulation et de désencombrer les chemins

les sols : Le sol est souvent un facteur participant aux chutes des personnes de l’entreprise ou de votre ERP. En effet, un sol sujet aux intempéries ou de nature glissante représente un réel danger. Pour cela vous pouvez mettre en place des revêtement de sol antidérapants adaptés à votre environnement et secteur d’activité. Equipez vos escaliers et espaces glissants à l’aide de l’antidérapant qui convient. 

 l’environnement de travail : L’environnement de travail joue aussi son rôle dans les chutes. Avoir un bon éclairage, une bonne ambiance sonore et une bonne température est donc primordiale. 

l’organisation du travail : Bien organiser son travail, bien préparer ses tâches à effectuer, anticiper pour réduire les situations d’urgence peuvent vous permettre d’éviter de chuter.

Dans la prévention des risques chacun a son rôle à jouer ! Sensibiliser ses employés aux risques de chute de plain-pied est donc très important. La participation à l’évaluation des risques, les formations et la mise en place d’un signalétique adaptée peuvent être de bons moyens pour sensibiliser le personnel présent sur le lieu de travail. 




Nos revêtements de sol antidérapants : 

Parce qu’il est important pour nous que vos employés et vous,  travailliez en toute sécurité, on vous propose une large gamme de revêtements antidérapants comprenant : 

En aluminium, en polymère, en inox, photoluminescent, vous trouverez autant de modèles que vous pouvez avoir de besoins. Les nez de marche antidérapants, grâce à leur contraste visuel et tactile, permettent de sécuriser les escaliers intérieurs.
Les nez de marche avec la propriété photoluminescente balisent la marche même dans le noir. 

Nez de marche intérieur antidérapants en aluminium larmé en équerre s'adaptant parfaitement à la forme de la marche

Grâce à ses propriétés antidérapantes et résistantes aux intempéries, le nez de marche permet de limiter les chutes dans les endroits particulièrement à risque comme les escaliers extérieurs. Souvent en forme d’équerre, il  s’adapte parfaitement à la forme de la marche permettant ainsi de couvrir son bord. 

Nez de marche réalisé grâce à une bande thermocollant antidérapante pour éviter tout risque de chute de plain-pied

Facile à appliquer, pour l’intérieur et/ou pour l’extérieur, l’adhésif antidérapant est la solution idéale pour prévenir le risque de glissade. Plusieurs modèles vous sont proposés afin de s’adapter aux différents environnements (milieu salin, humide, piscine, escalier, parking, etc.).
Applicables rapidement, les adhésifs antidérapants ne nécessitent pas d’outils et pas de temps de pose.

Ruban antidérapant thermocollant en résine en noir, jaune ou blanc

Résistantes aux intempéries, nos peintures vous permettent de créer un contraste visuel et antidérapant pour sécuriser au maximum les espaces glissants.
Avec la peinture, vous pourrez personnaliser les dimensions de vos traçages. Cependant, il faut prévoir un temps de séchage.

Pot de peinture epoxy antidérapante Securinorme applicable en intérieur comme en extérieur pour éviter tout risque de glissade
Nos conseils, guides techniques et services
Pour vous accompagner dans la prévention et la sécurité au travail
Quels produits choisir et pourquoi ?

Quelle signalétique pour les produits chimiques ?
Avec quoi faire du marquage de tuyauterie?...
Comment prévenir les accidents...

Consulter les guides et fiches
Normes Sécurité Au Travail

Retrouvez dans cette rubrique
toutes les normes sur la Sécurité au Travail
A chaque question sa réponse...

Consulter les Normes
Comment poser vos produits ?

Retrouvez dans cette rubrique
toutes les infos concrêtes pour
installer votre matériel

Consulter l'aide à la pose
Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigeante,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise