Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Chaussures de sécurité : quelles normes s'appliquent ?

Date de modification : 4 avril 2018

Le choix des chaussures de sécurité dépend de nombreux facteurs : les contraintes et les risques de chaque métier correspondent à des exigences spécifiques en matière de sécurité.

Suivez notre guide pour comprendre quelle norme s’applique à votre domaine et pour choisir l'équipement de protection individuelle le plus adapté à votre activité.

Comment choisir vos chaussures de sécurité ?

Les chaussures de sécurité sont des équipements de protection individuelle ou EPI conçus pour protéger les pieds​, et parfois les chevilles et les mollets, des divers risques découlant des exigences de chaque métier. Deux grandes catégories d’accidents peuvent intervenir en ce qui concerne les blessures aux pieds : les traumatismes dus aux perforations, écrasements ou lacérations et les blessures survenant suite à des glissades, des faux mouvements, des chutes ou des sollicitations excessives dues au port de chaussures inadaptées.

Les risques auxquels sont soumis l’utilisateur varient en fonction de l’environnement du travail et des tâches qu’il doit effectuer. Ils peuvent découler de coups mais aussi de produits corrosifs, de chocs électriques ou thermiques, de rayonnements ou même de chutes.

En fonction de l’intensité des risques auxquels les pieds des utilisateurs sont soumis, on distingue trois catégories de chaussures  : les chaussures de sécurité, les chaussures de protection et les chaussures de travail​. Des normes différentes s’appliquent à ces trois catégories, pour sélectionner le modèle le plus adapté à chaque activité. Il est également important de procéder à des tests suite au choix du modèle, en veillant notamment à ce que la pointure des chaussures soit adaptée. 

Chaussures et tapis à picots et bords arrondis

Le choix du modèle de chaussures de sécurité découle des caractéristiques exigées pour chaque activité.

Demandez le catalogue Gratuit

Chaussures de sécurité : les exigences de la norme EN 345

Les chaussures de sécurité répondent à la norme EN 345​, ou EN ISO 20345, dite “S”. La paire est alors équipée d’embouts protecteurs contre les chocs d’un niveau d’énergie de 200 joules (soit une charge de 20 kg tombant d’un mètre) et aux écrasements de 1500 kg​.

Elle possède six niveaux : S1, S1P, S2, S3, S4 et S5​.

La codification des caractéristiques des chaussures de sécurité 

Les caractéristiques des chaussures de sécurité sont codifiées à l’aide de lettres :

- A ​: Antistatique

- E ​: Absorption du choc dans la zone du talon

- FO​ : Semelle résistante aux hydrocarbures

- P​ : Semelle anti-perforation (acier ou matériau composite)

- HRO ​: Semelle de contact résistante à la chaleur pour contact

- CI ​: Isolation au froid

- HI ​: Isolation à la chaleur

- WR​ : Hydrofuge

- WRU​ : Cuir de la tige résistant à la pénétration et absorption d'eau

- M​ : Protection métatarsienne

- CR​ : Tige qui résiste à la coupure

- AN ​: ​Protection des malléoles

- I​ : Chaussure isolante

- SRC : Résistance au glissement de la semelle

Les 6 niveaux de la norme EN 345

Chaque niveau de EN 345 correspond à un certain nombre de caractéristiques :

EN 345 S1 = A + FO + E

EN 345 S1P = A + FO + E + P

EN 345 S2 = A + FO + E + WRU

EN 345 S3 = A + FO + E + WRU + P

EN 345 S4 = A+ FO + E + résistance à l'eau

EN 345 S5 = A + FO + E + P + résistance à l'eau

Par exemple, les chaussures de sécurité de type S1P sont équipées de coques résistantes à un choc de 200 joules et à 1500 kg d’écrasement. Elles sont également munies de semelles anti-perforation (“P”). De plus, elles sont antistatiques, leurs semelles sont résistantes aux hydrocarbures et elles absorbent les chocs dans la zone du talon.

Suivant l’environnement de travail, la chaussure de sécurité peut posséder d’autres caractéristiques correspondant aux lettres listées ci-dessus, qui compléteront alors les 6 niveaux existants.

Bottes de sécurité Ergos Dublin fourrées

Les bottes de sécurité fourrées Ergos Dublin répondent au niveau S3 de EN 345, ainsi qu'aux caractéristiques SRC et CI.

Chaussures de protection : des contraintes moins fortes avec la norme EN 346

Les chaussures de protection répondent à la norme EN 346 ou EN ISO 20346 : elles doivent être dotées d’embouts protecteurs résistant à un choc de 100 joules ​(soit une charge de 10 kg tombant d’un mètre) et à un écrasement de 1000 kg​.

Chaussures de travail : la norme EN 347 et ses spécificités

Les chaussures de travail ne sont pas dotées d’embouts protecteurs et répondent à la norme EN 347 ou EN ISO 20347. Les exigences fondamentales pour ce type de chaussures sont l’innocuité, le confort et la solidité​.

Les 6 niveaux de la norme EN 347

EN 347 possède également six niveaux : O1, O1P, O2, O3, O4, et O5. Chaque niveau de la norme a un ensemble de caractéristiques, correspondant aux lettres listées plus haut :

EN 347 O1 = A + E

EN 347 O1P = A + E + P

EN 347 O2 = A + E + WRU

EN 347 O3 = A + E + WRU + P

EN 347 O4 = A + E + résistance à l'eau

EN 347 O5 = A + E + P + résistance à l'eau

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise