Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Quelle taille de panneau de signalisation choisir ?

Date de mise en ligne : 14 février 2019

La taille à choisir pour les panneaux de signalisation dépend de leur lieu d’implantation. Des règles existent à la fois pour la dimension du panneau en lui-même mais aussi pour la hauteur à laquelle il doit être positionné et la classe de réflexion qu’il doit avoir.

Comment choisir son panneau de signalisation ? Notre guide vous dit tout !

Quelles dimensions choisir pour les panneaux de signalisation ?

illustration taille panneau

Pour chaque forme de panneaux, il existe des dimensions obligatoires à respecter en fonction du lieu où le panneau de signalisation est implanté. La taille du panneau est en effet cruciale pour sa visibilité par les usagers de la route : un panneau trop petit peut ne pas être vu par un automobiliste et un panneau trop grand être un obstacle pour un piéton par exemple.

Il existe différentes formes de panneaux :

  • Panneau de signalisation triangle. 
  • Panneau de signalisation circulaire
  • Panneau de signalisation octogonal
  • Panneau de signalisation carré


Pour chacune de ces formes de panneaux, il existe plusieurs gammes de dimensions : miniature, petite, normale, grande et très grande gamme.

Gamme

Disque

Triangle

Carré

Octogone

Lieu d’implantation

Miniature

450 mm

500 mm

400 mm

400 mm

Exceptionnellement, pour des raisons esthétiques ou lorsque la zone d’implantation ne le permet pas, en agglomération ou dans les tunnels uniquement, ou encore pour les cyclistes.

Petite

650 mm

700 mm

500 mm

600 mm

Dans les lieux où l’implantation de la taille normale est compliquée : trottoir ou accotement étroits, rangée d’arbres en bordure, routes de montagne,…

Normale

850 mm

1000 mm

700 mm

800 mm

Voies de circulation normales

Grande

1050 mm

1250 mm

900 mm

1000 mm

Routes à chaussées séparées

Très grande

1250 mm

1500 mm

1050 mm

1200 mm

Autoroutes ou routes à chaussée séparée

Securinorme vous propose des panneaux de gamme miniature, petite et normale, réservés à des usages différents :

  • Miniature : réservés à une utilisation exceptionnelle, pour des considérations esthétiques par exemple, ou lorsque la zone d’implantation ne le permet pas seulement en agglomération ou dans les tunnels, ou encore pour les voies cyclables.
  • Petite : utilisés lorsque l’implantation de la taille normale est difficile, par exemple lorsque l’accotement est réduit ou le trottoir étroit, qu’une rangée d’arbres borde la route ou sur une route de montagne.
  • Normale : généralement installés sur la plupart des voies de circulation, en dehors des autoroutes.

Panneau limitation à 50 km/h

Securinorme vous propose des panneaux de signalisation en gammes miniature, petite et normale. 

A quelle hauteur placer mon panneau de signalisation ?

La hauteur d’un panneau de signalisation dépend également de sa zone d’implantation : la hauteur réglementaire n’est pas la même en campagne ou en agglomération.

La hauteur d’un panneau de signalisation en campagne

En rase campagne, la hauteur réglementaire du bas du panneau de signalisation, ou du panonceau le plus bas, est de 1 m. Lorsque vous choisissez votre poteau, veillez donc à le choisir d’une longueur suffisamment importante pour y fixer le panneau et laisser 1 mètre libre entre le sol et le bas du panneau.

Une distance de 0,70 m minimum et 2 m maximum doit être présente entre le poteau et la chaussée.

La hauteur d’un panneau routier en agglomération

Pour les agglomérations, la hauteur réglementaire est de 2,30 m. En effet, le panneau ne doit pas gêner les piétons ni être masqué par un véhicule. La distance entre la chaussée et l’extrémité du panneau doit être de 0,70 m.

Voici un tableau récapitulatif reprenant les mesures réglementaires.

Zone d’implantation

Hauteur réglementaire

Distance avec la chaussée

Campagne

1 m

Entre 0,70 m et 2 m

Agglomération

2,30 m

0,70 m minimum

Securinorme vous propose des poteaux ronds et rectangulaires en acier galvanisé, ainsi que des brides de fixation rondes ou rectangulaires pour installer rapidement et aisément vos panneaux à la hauteur que vous souhaitez.

demande de catalogue

Quelle classe de rétroréflexion choisir ?

Les panneaux de signalisation sont équipés d’un film rétroréfléchissant. Cela permet au panneau d’être visible dans la nuit ou dans l’obscurité en renvoyant la lumière à sa source. Il existe 2 classes de rétroréflexion pour les panneaux routiers, qui ont une durée de vie différente :

Film rétro-réfléchissant

Durée de vie

Utilisation

Classe I

8 ans

Revêtement réfléchissant minimal obligatoire pour tout panneau ou panonceau. Utilisé le plus souvent sur les voies privées.

Classe II

12 ans

Obligatoire sur la voie publique, dans les cas suivants :

  • Panneaux à plus de 2 mètres de hauteur
  • Sur autoroutes et routes à grande circulation, quelle que soit leur hauteur
  • En agglomération, dans les sections où la vitesse est de 70 km/h.

Tous les panneaux de signalisation doivent obligatoirement être au minimum de classe I pour pouvoir être implantés.

Panneau stop

Le film rétroréflechissant du panneau lui permet de renvoyer la lumière des phares. 

En bref : la taille d'un panneau de signalisation

Les dimensions réglementaires d'un panneau de signalisation dépendent du lieu où il est implanté

Il existe plusieurs gammes de panneaux, dont le choix dépend de leur zone d'implantation : miniature, petite, normale, grande et très grande. 

La hauteur des panneaux dépend également de l'endroit où ils sont présents : elle peut varier de 1 m à 2,30 m s'il sont situés en campagne ou en agglomération. 

La classe de rétroréflexion d'un panneau routier est au minimum de classe I. Elle varie également selon la voie sur laquelle le panneau est présent. 

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise