Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

La signalisation du transport des matières dangereuses selon l’ADR

Date de modification : 23 avril 2018

Les matières dangereuses sont en majorité transportées par route, à hauteur de 80 % du tonnage. Le transport de marchandises dangereuses peut causer des accidents qui ont des répercussions importantes, comme des explosions ou des incendies, voire des effets polluants. Ceci dit, des réglementations exigeantes interviennent, ce qui rend ces accidents rares et isolés.

Qu’est-ce que l’ADR ?

Les professionnels sont soumis à deux types de règlements en ce qui concerne le transport des matières dangereuses : le RTMDR pour le transport routier national et l’ADR, ou Accord européen relatif au transport de marchandises dangereuses par route pour le transport routier international. Ces réglementations permettent d'assurer une meilleure sécurité lors du transport de produits dangereux. 

Pour l’Europe, le transport des matières dangereuses doit donc être conforme à l’ADR. Cet accord n’a pas force de loi : chaque pays en faisant partie doit en assurer le contrôle sur son territoire selon sa propre législation. L’ADR regroupe les dispositions concernant l’acheminement proprement dit mais aussi les modalités de fabrication des emballages, des véhicules, des citernes et des équipements destinés au chargement des différents produits dangereux.

Qu'est-ce qu'une matière dangereuse ?

Une matière dangereuse est une substance qui par ses caractéristiques physico-chimiques, toxicologiques ou bien par la nature des réactions qu’elle est susceptible de produire, peut présenter des risques pour l’homme, les biens et/ou l’environnement. Ces substances peuvent être toxiques, inflammables, explosives, corrosives ou radioactives.

La majeure partie de ces matières dangereuses est destinée à des usages industriels. Elles peuvent se trouver sous forme liquide ou solide durant leur transport.

La signalisation des matières dangereuses selon l’ADR

La réglementation de signalisation des transports ADR permet aux services de secours d’identifier les matières dangereuses à distance en cas d’accident, pour s’informer des risques présents et ne pas s’y exposer de manière inconsidérée.

Les véhicules doivent ainsi porter une plaque code de danger et une plaque symbole de danger, qui permettent d’indiquer quelles sont les matières transportées et quels sont les dangers encourus.

La plaque code de danger

Schéma explicatif d'une plaque ADR

Dans la partie haute de la plaque : le code de danger

Les 2 ou 3 chiffres situés dans la partie haute de la plaque ADR correspondent à un code de danger, qui indique quels sont les dangers que peuvent entraîner les matières transportées. 2 chiffres suffisent généralement pour déterminer le danger d’une matière. Ceci dit, un 3ème chiffre peut être présent pour une matière présentant un risque supplémentaire, ou simplement pour intensifier un risque.

Le 1er chiffre correspond au danger principal, et les 2ème et 3èmechiffres aux dangers secondaires. Si le numéro est précédé d’un X, l’eau est interdite comme agent extincteur.

Numéro

Danger

0

Absence de danger

1

Explosion

2

Emanation de gaz

3

Liquide inflammable

4

Solide inflammable

5

Matière comburante

6

Matière toxique ou infectieuse

7

Matière radioactive

8

Matière corrosive

9

Danger de réaction violente spontanée

Interpretation de la plaque ADR 

 Schéma d'une plaque ADR avec l'explication de l'interprétation

Si le même chiffre est dédoublé, on indique une intensification du danger à l'exception des chiffres:

- 22 : signifiant la présence d'un gaz réfrigéré

- 44 : signifiant la présence d'un solide inflammable, qui fond à une température élevée

- 99 : signifiant la présence de matières dangereuses diverse, transportées à chaud

Lorsque le premier chiffre suffit à indiquer le danger encouru, le deuxième chiffre est 0.

Schéma expliquant comment interpréter le dédoublement des chiffres dans le code de danger d'une plaque ADR

Dans la partie basse de la plaque : le code matière

La deuxième ligne de la plaque de danger correspond au code matière. Il s’agit du numéro ONU qui indique le produit transporté. Il existe près de 3000 numéros, qui correspondent chacun à un produit. Le numéro comporte toujours 4 chiffres et permet d’identifier la matière transportée.

Plaque ADR avec un X dans son code de danger 

Schéma d'une plaque ADR avec un X dans son code de dangerSchéma qui explique la signification d'une plaque ADR avec un X dans son code de danger



La plaque symbole de danger

Chaque plaque symbole de danger correspond à un danger encouru, différent selon la matière transportée :

- Classe 1 : Matières explosives

Classe 1 numéro 1Classe 1 numéro 1-4Classe 1 numéro 1-5Classe 1 numéro 1-6

-  Classe 2 : Gaz

Classe 2 numéro 2-1

2-1 : Gaz inflammable

 

Classe 2 numéro 2-2

2-2 : Gaz inflammables non-toxiques

 

Classe 2 numéro 2-3

2-3 : Gaz toxiques

- Classe 3 : Liquides inflammables

Classe 3 numéro 3

- Classe 4 : Substances combustibles

Classe 1 catégorie 4-1

4-1 : Solide inflammable

Classe 4 numéro 4-2

4-2 : Spontanément inflammable

Classe 4 numéro 4-3

4-3 : Matière hydroréactive

 

- Classe 5 : Matières comburantes (favorisent l’incendie)

Classe 5 numéro 5-1

5-1 : Matières comburantes

Classe 5 numéro 5-2

5-2 : Peroxydes organiques

 

- Classe 6 : Toxiques infectieux

Classe 6 numéro 6-1

6-1 : Matières toxiques

Classe 6 numéro 6-2

6-2 : Matières infectieuses

Classe 6 numéro 6-3

6-3 : Matières infectieuses

 

Classe 7 : Matières radioactives

Classe 7 numéro 7-AClasse 7 numéro 7-BClasse 7 numéro 7-CClasse 7 numéro 7-DClasse 7 numéro 7-E

- Classe 8 : Matières corrosives

Classe 8 numéro 8

Classe 9 : Matières et objets dangereux pour l’environnement

Classe 9 numéro 9

- Autres :

Danger pour l'environnement

Danger pour l’environnement

Quantité limitée

Quantité limitée

Quantité exceptée

Quantité exceptée

 Polluant marin

Polluant marin  

Produits chauds

Produits chauds

 

L’affichage des codes de danger sur les camions

Il existe une quantité maximale par unité de transport pour chaque catégorie de produits dangereux. Si cette limite maximale est dépassée, l’affichage de la signalisation ADR sera obligatoire.

Tout engin de transport routier de marchandises dangereuses doit présenter une plaque code de danger à l’avant et à l’arrière du véhicule selon les quantités transportées. La plaque symbole de danger doit figurer sur les côtés de la cuve contenant la matière dangereuse et à l’arrière du véhicule.

Si plusieurs matières dangereuses différentes sont transportées, elles doivent être signalées par des plaques différentes indiquant chaque danger encouru. Seules des marchandises compatibles sont autorisées dans un même véhicule.

Malgré toutes les mesures prises il peut arriver qu’un accident se produise, c’est pourquoi il est important que le véhicule transportant des matières dangereuses soit équipé du matériel nécessaire en cas d'urgence

D’après l’INRS,  le véhicule doit être munis de deux signaux d’avertissement, d’une cale de roue, du liquide de rinçage pour les yeux (sauf si les produits transportés appartiennent aux classes 1 et 2) et d’un extincteur à poudre de poids variable en fonction de la masse maximale admissible du véhicule. 

De plus, le véhicule doit être équipé d'un gilet fluorescent, d'un éclairage portatif, d'une paire de gants et d'une protection pour les yeux pour chaque membre présent.  

Le transport de certaines matières toxiques requiert des équipements supplémentaires tels que : 

  • un masque d'évacuation d'urgence (par membre d’équipage) pour les produits portant les étiquettes n°2.3 et n°6.1 

  • une pelle, une protection de plaque d’égout et un réservoir collecteur pour les produits étiquetés des numéros de classe 3, 4.1, 4.3, 8 et 9

Retrouvez notre gamme d'étiquettes et d'identification de danger

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise