Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Prévenir les risques électriques au travail

Date de mise en ligne : 19 avril 2018

Au sein d’une entreprise, il existe des risques électriques pouvant entraîner des accidents plus ou moins graves : chocs électriques, brûlures, incendies ou explosions.

Depuis 30 ans, le nombre d’accidents du travail liés à l’électricité est en légère baisse. Toutefois, s’ils sont de moins en moins nombreux, ces accidents sont souvent très graves. Une dizaine de travailleurs meurent électrocutés chaque année.

Pour protéger vos salariés, il est essentiel de s’assurer que votre installation électrique répond aux normes en vigueur et que votre matériel est utilisé de manière conforme. Adopter des gestes de secourisme simples pour réagir vite en cas d'accident est également important. 

Risques électriques : quelle est la législation ?

Les principales causes des accidents électriques

Le risque électrique regroupe des événements de diverses natures : contact avec une pièce nue sous tension, court-circuit, arc électrique, etc. Les principaux facteurs d’accidents d’origine électrique sont le non-respect des règles de sécurité lors de la conception ou de la modification d’une installation électrique, le mauvais état du matériel ou son utilisation inappropriée.

Les règles de prévention électrique

Les règles de prévention électrique figurent en majorité dans le Code du travail, et concernent deux acteurs :

  • Les maîtres d’ouvrage, qui doivent respecter certaines règles de conception et de réalisation des installations électriques lors de la construction d’un bâtiment,
  • Les employeurs, qui doivent vérifier que leur installation électrique est aux normes.

Les dispositions R4226-1 et suivantes du Code du travail fixent les règles relatives à l’installation et l’utilisation des installations électriques permanentes et temporaires par l’employeur.

Dans les entreprises qui emploient au moins un salarié ou qui reçoivent du public, l’installation électrique doit respecter les normes et être inspectée une fois par an par un organisme ou une personne possédant une habilitation. Cette vérification se déroule tous les 2 ans si aucun défaut n’est détecté ou si ceux qui l’ont été sont vites corrigés. Lors de ces interventions de maintenance ou de réparation, il est nécessaire de recourir à une procédure de consignation déconsignation pour s’assurer que les opérations sont effectuées sur un matériel hors tension.

Si vos installations ne sont pas aux normes lors d’un accident, la responsabilité pénale du chef d’entreprise peut être engagée.

L’analyse des risques électriques encourus

Analyser le risque électrique présent dans votre entreprise permet d’éviter les accidents. En effet, anticiper les situations dangereuses permet de mieux planifier la prévention. Pour analyser au mieux le risque, il convient de prendre en compte les caractéristiques de l’installation électrique, l’environnement de l’activité et les tâches à accomplir par les travailleurs. Lorsque les mesures de prévention collectives ne suffisent pas, la mise à disposition d’équipements de protection individuelle peut permettre de protéger vos employés des risques électriques. Les matériaux isolants de certains équipements permettent d'éviter les blessures en cas de choc électrique. 

Les locaux ou emplacements présentant un risque de choc électrique doivent faire l’objet d’une signalisation au moyen de panneaux de danger électrique, et être clairement délimités pour éviter tout accident. L’accès à ces zones à risque ne doit être autorisé qu’aux personnes habilitées.

Panneau rectangulaire "sous tension"

Les zones à risques doivent être clairement indiquées à l'aide d'une signalétique adaptée. 

Comment prévenir les risques électriques ?

4 règles de conduite à respecter 

Certaines règles de bon sens sont à respecter pour diminuer le risque d'accident. 

  1. Ne faire entretenir les installations que par des professionnels qualifiés
  2. Ne pas surcharger les multiprises
  3. Faire vérifier régulièrement les installations
  4. Identifier les sources d'humidité

Électricien vérifiant une installation électrique

Il est obligatoire de faire vérifier régulièrement votre installation électrique pour s'assurer de son bon fonctionnement. 

Quels sont les effets d’une électrisation sur la santé ?

On distingue l’électrisation de l’électrocution. Une personne est électrisée quand un courant lui traverse le corps, en lui causant des dommages plus ou moins graves. Elle est électrocutée lorsque le contact avec le courant électrique cause son décès.

Les effets d'une électrisation dépendent de plusieurs facteurs : non seulement l’intensité du courant mais aussi sa fréquence, sa durée de son passage, sa trajectoire, la surface de contact, l’état de la peau et la nature du sol.

En fonction de l’intensité du courant, les effets ne sont pas les mêmes :

Intensité du courantEffet sur le corps
0,5 mAPerception cutanée
5 mASecousse électrique (début du danger)
10 mAContracture et incapacité à lâcher prise
25 mATétanisation des muscules respiratoires pouvant entraîner une asphyxie
40 mA pendant 5 secondes Fibrillation ventriculaire
50mA pendant 1 secondeFibrillation ventriculaire
2000 mAInhibition des centres nerveux

Comment secourir une personne électrisée ?

Suite à un accident électrique, les premières minutes sont décisives pour la survie de la victime : il faut agir très vite. Pour secourir une personne électrisée :

- Mettre hors tension la source électrique sans toucher le corps de la victime : à l’aide de l’interrupteur, du disjoncteur, en débranchant la prise, ou autre.

- S’il n’est pas possible de mettre hors tension, libérer la victime du contact avec le courant électrique en veillant à ne pas s’électriser.

- Appeler un sauveteur secouriste du travail puis le SAMU ou les pompiers.

- Rester avec la victime tant que les secours ne sont pas arrivés.

Que faire en cas d’incendie d’origine électrique ?

Environ 30 % des incendies seraient d’origine électrique. Ils sont notamment dus à l’échauffement de câbles, à des courts-circuits ou à des contacts défectueux.

Certains gestes doivent être adoptés en cas d’incendie d’origine électrique :

- Appeler les secours

- Mettre hors tension l’installation électrique qui a causé l’incendie

- Fermer les portes et fenêtres

- Eteindre le feu à l’aide d’un extincteur adapté (notamment au dioxyde carbone)

- Après l’extinction de l’incendie, aérer pour évacuer les gaz toxiques

- Vérifier la concentration dans l’air de monoxyde de carbone, dioxyde de carbone et oxygène

Il est bien entendu essentiel de respecter la réglementation incendie pour avoir à sa disposition des moyens de lutte contre l’incendie. Ainsi, chaque entreprise doit être équipée d’extincteurs adaptés au nombre d’employés et aux risques présents.

Retrouvez notre mallette de secours dédiée aux accidents électriques

En bref : protégez vous des risques électriques

  • Assurez-vous que votre installation est aux normes et respecte le Code du travail
  • Procédez à une vérification régulière et attentive de vos installations
  • Identifiez précisément les risques électriques encourus par vos employés et les zones dangereuses
  • Formez votre personnel à des gestes de sécurité simples pour secourir une personne électrisée et éteindre un incendie d’origine électrique

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise