Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Quel masque de protection respiratoire choisir ?

Date de mise en ligne : 23 mai 2018

Parmi les risques auxquels peuvent être exposés vos salariés, on compte le risque respiratoire : il est présent lorsqu’un travailleur risque d’inhaler des poussières, gaz, vapeurs ou aérosols potentiellement dangereux pour sa santé, ou lorsqu’il exerce son activité dans un environnement appauvri en oxygène.

Quelle est la nature de ces risques ? Comment choisir votre masque de protection respiratoire ? Pour quel niveau de protection opter ?

Pourquoi porter un masque de protection respiratoire ?

Certains environnements présentent des risques d’altération de la santé par inhalation de substances dangereuses comme des gaz, vapeurs, poussières ou aérosols ou encore d’air appauvri en oxygène

Plusieurs substances peuvent être dangereuses pour la santé lorsqu’elles sont inhalées :

- Les poussières, particules et fibres : elles sont définies en fonction de leur caractère, de leur taille et de leur concentration et sont classées en trois catégories, gênantes, nocives et toxiques.

Les vapeurs, c’est-à-dire les substances à l’état gazeux formées par l’évaporation de liquides ou solides, et les gaz.

- Les aérosols, qui résultent de la pulvérisation ou de la condensation de produits qui créent de fines gouttelettes liquides en suspension dans l’air.

Cet ensemble de produits peuvent présenter de nombreux risques pour la santé :

Des gènes respiratoires

- Des effets allergènes

- Des effets toxiques sur l’organisme

- Des lésions au niveau du système respiratoire

- Des cancers du poumon et des voies respiratoires. 

Ouvrier portant un masque de protection

Le port d'un masque de protection peut notamment être utile en présence de poussières métalliques. 

Quel masque de protection choisir pour quel risque ?

Comme pour tous les autres risques présents sur le lieu de travail, le choix d’un équipement de protection individuelle doit toujours intervenir après la mise en place de mesures collectives comme la substitution des produits dangereux par d’autres moins nocifs ou encore la mise en place de techniques d’assainissement de l’air. Ces mesures ne sont parfois pas suffisantes ou ne peuvent pas être mises en place : l’utilisation d’un EPI de protection respiratoire est alors nécessaire.

Il existe de nombreux types de protections respiratoires, à choisir en fonction de l’environnement et des substances présentes dans l’air.

- Si le taux d’oxygène est supérieur à 17 %, le contaminant est connu et l’odeur est détectable :

  • Le contaminant est une poussière, des particules, un virus : il faut choisir un masque jetable FFP1, FFP2 ou FFP3
  • Le contaminant est un gaz ou une vapeur : un système de ventilation libre ou assistée vous convient. 

- Si le taux d’oxygène est inférieur à 17 %, le contaminant est inconnu ou inodore ou l’espace est confiné :

Vous devez opter pour un masque complet avec un système à adduction d’air.

illistraion port du masque respiratoire travaux batiment

Comment choisir son masque respiratoire jetable ?

Il existe trois types de masques jetables de protection respiratoire : FFP1, FFP2 et FFP3. 

Chez Securinorme, nous vous proposons des masques de protection respiratoires jetables, qui vous protègent contre les contaminants de types poussières, particules ou maladies. Il s’agit de masques filtrants : le matériau utilisé permet de piéger les molécules dangereuses dans le filtre jusqu’à sa saturation, d’où le fait qu’il s’agisse de masques jetables.

Pour protéger efficacement vos salariés, il convient de choisir l’équipement de protection respiratoire le plus adapté à la tâche qu’ils effectuent, en fonction des produits auxquels ils sont exposés. Impliquer vos employés dans le choix de leurs EPI les incite généralement davantage à respecter leur obligation de port de leurs équipements et ainsi d’éviter les accidents.

Il existe trois niveaux de protection pour les masques jetables de protection respiratoire, qui vous protègent de risques respiratoires différents et sont plus ou moins adaptés à certains environnements :

Caractéristiques

Masque FFP1

Masque FFP2

Masque FFP3

Protection

Poussières non toxiques (bois, charbon, ciment, métaux ferreux, laine de verre, soufre…)

Poussières fines et toxiques, fumées métalliques, brouillards d’huile

Particules très fines et très toxiques (amiante, arsenic, admium, plomb), fumées de soudage

Utilisation

Bricolage, artisanat, travaux divers (textile, métallurgie, menuiserie…). 

Travail au contact de particules faiblement toxiques, de virus (grippe aviaire notamment). 

Travail au contact de substances très toxiques. Efficace pour les allergies au pollen.

 Masque respiratoire jetable

Combien de temps puis-je utiliser mon masque jetable ?

Les masques jetables de protection respiratoire sont à usage unique : ils ne peuvent être utilisés qu’une seule fois.

Ils sont dotés d’une date de péremption et ne doivent pas être utilisés après cette date, même s’ils n’ont jamais été portés auparavant. De plus, un masque ne doit pas être porté s’il a été stocké dans un milieu poussiéreux, ou bien endommagé ou déchiré.

Assurez-vous que vos employés respectent bien leur obligation de port de leurs équipements de protection respiratoire et les utilisent conformément à leur mode d’utilisation.

Vos EPI de protection respiratoire doivent potentiellement être complétés par d’autres équipements pour garantir la sécurité de vos employés : gants de protection, chaussures de sécurité, casque de chantier, protections contre le bruit,… Securinorme vous propose une gamme complète d’équipements de protection individuelle pour travailler en toute sécurité !

En bref : choisir votre masque de protection

Vos employés peuvent être exposés à des risques respiratoires dus à des poussières, particules, vapeurs, gaz ou encore aérosols. Ces substances peuvent entraîner des gènes passagères mais aussi des maladies graves si l’exposition est prolongée, régulière ou intense.

Les masques de protection protègent vos employés des poussières, particules et maladies. Il existe trois niveaux de protection :

FFP1 : pour les poussières non toxiques, le bricolage et les travaux divers.

- FFP2 : pour les poussières fines et toxiques, les virus.

- FFP3 : pour les poussières très fines et très toxiques, les allergies au pollen, certains virus.

 

 

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise