Vous venez d'ajouter ce produit à votre panier.
ArticleRéférencePrix UnitairePrix Total HT

Continuer mes achats Voir mon panier
Ces produits pourraient vous intéresser

Formation obligatoire échafaudages : que disent les textes ?

Date de mise en ligne : 21 juin 2021

Le recours à des échafaudages, fixes ou roulants, est fréquent notamment dans le cadre de chantiers du bâtiment. Afin de prévenir les risques, les entreprises utilisant ces équipements doivent s’assurer que les salariés aient reçu une formation adaptée.

 

Quelle formation prévoir pour vos salariés et comment la dispenser ? On vous dit tout dans cet article.

Formation travail en hauteur : que dit la réglementation ?

Le travail en hauteur est strictement encadré par la réglementation. Effectivement, les chutes de hauteur représentent la troisième cause d’accidents du travail. Le risque doit être prévenu en amont et l’information et la formation des travailleurs concernés jouent ainsi un rôle essentiel.

Le travail sur échafaudage implique la mise à disposition par l’employeur d’équipements de protection individuelle (harnais antichute). Avant toute utilisation, l’employeur doit informer les travailleurs des risques contre lesquels l’équipement les protège, de ses conditions d’utilisation et de mise à disposition.

En plus de cette obligation d’information, l’employeur doit faire bénéficier les travailleurs concernés d’une formation adéquate, comportant si besoin un entraînement au port de l’équipement.

échafaudage roulant petit

>Découvrez notre gamme d’équipements de protection individuelle antichute

Formation obligatoire échafaudages : qui est concerné ?

Depuis 2004, le Code du travail a rendu obligatoire le montage, le démontage et la modification des échafaudages par des personnes formées(article R. 4323-69 C.trav.). Le personnel affecté à ces opérations doit ainsi bénéficier d’une formation spécifique.

Toutefois, la formation obligatoire ne concerne pas uniquement les opérations de montage, de démontage et de modifications. Les échafaudages étant des équipements de travail, tout travailleur affecté à son utilisation ou à sa maintenance doit également être formé.

A noter que l’employeur doit également s’assurer que les salariés travaillants « dans l’environnement immédiat » de l’échafaudage soient informés des risques, même s’ils n’utilisent pas personnellement l’équipement (article R. 4323-2 C.trav.).

Le contenu de la formation échafaudages

La formation montage, démontage et modifications d’échafaudages

La formation au montage, démontage et la modification d’échafaudages est réglementée par l’article R. 4323-69 du Code du travail. Elle doit être dispensée dans le cadre de la formation à la sécurité au poste de travailet comporter les points suivants :

  •      la compréhension du plan de montage, de démontage ou de transformation de l’échafaudage ;
  •      la sécurité lors du montage, du démontage ou de la transformation de l’échafaudage ;
  •      les mesures de prévention des risques de chute de personnes ou d’objets ;
  •      les mesures de sécurité en cas de changement des conditions météorologiques qui pourrait être préjudiciable aux personnes en affectant la sécurité de l’échafaudage ;
  •      les conditions en matière d’efforts de structure admissibles ;
  •      tout autre risque que ces opérations peuvent comporter.

Cette formation doit sensibiliser les travailleurs concernés à la fois aux conditions d’exécution des travaux (comportements et gestes sûrs, mode opératoires retenus, fonctionnement des dispositifs de protection et secours) mais également aux dispositions à prendre en cas d’accident ou de sinistre. Elle doit être renouvelée aussi souvent que nécessaire.

A noter que l’INRS et l’Assurance Maladie ont défini dans les recommandationsR457 etR408 des référentiels de compétences pour le montage, le démontage et l’utilisation des échafaudages roulants et de pied. Bien que ces documents ne soient pas dotés d’une valeur réglementaire, il reste vivement conseillé de les respecter.

travail sur échafaudage - chantier

La formation liée à l’utilisation et la maintenance des équipements de travail

Conformément à ce que dispose l’article R. 4323-1 du Code du travail, l’employeur doit informer de manière appropriée les travailleurs chargés de l’utilisation ou de la maintenance des équipements de travail, et notamment :

  •      de leurs conditions d’utilisation ou de maintenance ;
  •      des instructions ou consignes les concernant (notice d’instructions du fabricant) ;
  •      de la conduite à tenir face aux situations anormales prévisibles.

Sont ainsi concernés les salariés amenés à travailler sur l’échafaudage fixe ou roulant, sans qu’ils aient forcément participé au montage ou au démontage de l’installation. Bien que les textes ne fixent pas d’obligation en termes de recyclage, il est recommandé de renouveler cette formation aussi souvent que nécessaire, et notamment en cas d’utilisation de nouveaux équipements.

Pour les travailleurs affectés à la maintenance des échafaudages (entretien, vérifications), la formation doit notamment leur permettre d’être formés aux prescriptions à respecter, aux conditions d’exécution des travaux ainsi qu’aux matériaux et outillages à utiliser.

Vous souhaitez en savoir plus sur les règles de vérifications des échafaudages ?

echafaudage plus de 50 m de haut ITB rance

Formation obligatoire échafaudages : où se former ?

La réglementation ne fixe pas de dispositions particulières relatives aux modalités d’organisation des formations échafaudages. Les entreprises peuvent ainsi décider de les faire réaliser en externe, auprès d’un organisme de formation habilité, ou en interne, par une personne disposant des compétences nécessaires.

La liste des organismes habilités pour ce type de formation est disponible sur le site de l’INRS. Vous pouvez les retrouver ci-dessous :

Si la formation est dispensée en interne, l’employeur doit s’assurer qu’elle permette bien de satisfaire aux exigences réglementaires et aux différentes recommandations. Le site de l’INRS peut constituer un outil intéressant dans la mesure où il détaille l’ensemble des prérequis nécessaires.

L’ensemble des documents afférents aux formations dispensées doivent être soigneusement conservés (attestation de compétence, certificats, etc.). Ils permettront, le cas échéant, de justifier du respect de la réglementation en cas d’inspection.

échafaudage sur maison

Références législatives et réglementaires

Code du travail, articles R. 4323-1 à R. 4323-5 relatifs à l’information et la formation des travailleurs utilisant des équipements de travail et des équipements de protection individuelle

Code du travail, articles R. 4323-69 à R. 4323-80 relatifs aux caractéristiques et conditions particulières d’utilisation des échafaudages

Code du travail, articles R. 4141-13 et R. 4141-17 relatifs au contenu de la formation à la sécurité relative aux conditions d’exécution du travail

CNAMTS, Recommandation R 408 « Montage, utilisation et démontage des échafaudages de pied »

CNAMTS, Recommandation R 457 « Prévention des risques liés au montage, au démontage et à l’utilisation des échafaudages roulants »

Restons connectés
Ces produits pourraient vous intéresser

Une entreprise
solidaire et engagée

La démarche sociale et solidaire de Securinorme
s'inscrit dans le cadre de la lutte contre les exclusions.

L'apprentissage du métier d'opérateur logistique
dans une entreprise protégée, sur-encadrée et exigente,
va être l'amorce d'une insertion sociale et professionnelle durable.

En savoir plus sur l'entreprise